Produits exotiques, Bio & équitables

Arak



Arak, 70 cl Raki, 70cl Arak, 35 cl Raki, 35 cl Ouzo



Arak, Arack



L'arak ou araq est une boisson alcoolisée très répandue au Moyen Orient. Son histoire est étroitement liée à celle du procédé de distillation du vin qui remonte au Moyen âge. La technique de la distillation du vin et les propriétés de l'alcool sont connues des alchimistes arabes dès le 8e siècle. Le mot arak est employé au 11e siècle pour désigner un vin distillé. En arabe, Arak signifie « sueur » faisant référence au processus de condensation qui intervient pendant la distillation du vin : les vapeurs se condensent en goutelettes et peuvent s'apparenter à de la sueur.
Dans la littérature arabe, il y fait mention de l'arak ou indifféremment au vin distillé par le mot « eau de la vie ».
Cependant, ce n'est qu'au 14e siècle que l'utilisation du raisin devient un élément important dans le processus de distillation. Au cours de ce siècle, le procédé de distillation du vin et l'arak en tant que boisson alcoolisée sont exportés vers l'Europe.




Fabrication de l'arak



« La distillation est un procédé qui consiste à convertir en vapeur un liquide mêlé à un corps non volatil, ou des liquides mêlés , afin de les séparer » (Petit robert).

L'arak est donc une eau de vie qui s'obtient par la distillation du jus de raisin dans les alambics. Au cours de distillation, des graines d'anis sont ajoutées pour concentrer les arômes et on procède ensuite à son vieillissement. Il est important de savoir que l'arak est obtenu à partir de deux distillations successives de raisins.
Traditionnellement, l'arak est vieilli et affiné dans des jarres en argile. L’arak est une boisson incolore et peut contenir de 40 à 50 degrés d’alcool.


L'arak est consommée en Israël, Cisjordanie, Liban, les parties de Jordanie, la Syrie, Irak, et sud-est de la Turquie. Pour des raisons religieuses, la distillation et la consommation de l'araq ont lieu couramment au Liban et en Syrie. D'ailleurs, au Liban, l'arak est un véritable produit culturel, traditionnel faisant partie, par excellence, de la gastronomie.

La grande diffusion de la distillation dans certaines régions d'Asie, d'Europe de l'Est grâce à l'expansion arabo-musulmane a eu un impact dans ces différentes parties du monde.

L'arak est à l'origine de l'arak-madu en Indonésie. C'est un alcool à base de riz. On retrouve l'arak également en Mongolie sous le nom arkhi qui lui est un alcool réalisé à partir de lait de jument fermenté. En Grèce, il est appélé Ouzo, en Turquie Raki et en Espagne Ojen.

Le mot arak est aussi employé couramment sous différentes formes : arak, araka, araki, ariki, arack, arack, raki, raque, racque selon les régions.



Consommation de l'arak



Pour préparer l'arak, il faut :

- un mesure d'arak
- deux à trois mesures d'eau

Verser d'abord l'arak dans un verre, ensuite allonger avec l'eau puis rajouter des glaçons.

Au contact de l'eau, l'arak devient laiteux ou gris en fonction du degrés de concentration. C'est une boisson rafraîchissante et qui se boit très frais. Son goût est peu sucré et se prend au repas ou à l'apéritif.

Au Liban, l'arak se boit dans un petit verre cylindrique et accompagne souvent le plat traditionnel appélé « mezzés ».



Arak