Produits exotiques, Bio & équitables

 



Molokheya en poudre



La molokheya



La molokheya désigne à la fois une herbe connue sous le nom commun de corète ou la corète potagère, une épice (feuilles de corète moulues) et des plats typiquement orientaux à base de cette herbe portant également son nom.

En Afrique, au Moyen Orient la corète est utlisée pour ses vertus gustatives tandis qu'en Asie, elle est davatange employée comme fibres de jute.

En Europe, la corète est cultivée afin des fins alimentaires et pour l'utilisation de ses fibres dans le textile. En france, elle a été utilisée jusqu'au XVIIIe siècle avant d'être abandonnée.



Description de la corète



Appelée aussi Corchorus olitorius Linnaeus et appartenant à la famille des Malvacées, la corète est désignée aussi : crain-crain, mulukhiya, molokheya, malukhiya, méloukia, mouloukia, chanvre du bengale, le jute potager, la corette ou la corette potagère, la mauve des juifs.

La corète est constituée :
- de petites fleurs de couleur jaune
- de tiges de couleur rougeâtre et fibreuses
- de feuilles simples et comestibles
- d'un fruit en forme de capsule cylindrique gris/noir terminé par bec
- de nombreuses graines toxiques.

La molokheya : à la base de plats traditionnels orientaux



Les feuilles de la corète sont employées :

- fraîches comme des épinards en les rajoutant à un plat de poulet ou de viande comme en Tunisie ou le plat est appelé molokheya, en Egypte mloukhiyeh, en Syrie Meloukhiya....
- en poudre comme des épices; elle est introduite dans une sauce devenant noire verdâtre. Au liban, c'est sous forme de soupe que la corète est utilisé ( mouloukhieh).

La saveur de la corète est entre l'oseille et des épinards.

La composition de la Molokheya



- des protéines,
- des lipides,
- des sels mineraux ( calcuim, phosphore, potassium, fer, sodium, eau, magnésium...)
- des vitamines ( B1, B2, B3, B6)
- des acides amines ( aspartique, glutanique, palmique, stéarique....)
- riche en mucilage....

Propriétés de la corète ou molokheya



La corète possède :

- des vertus purgatives, diurétiques et toniques
- des vertus épaissisantes, adoucissantes et adhesives
- des vertus fébrifuges et laxatives



La Molokheya : recette



Ingrédients
100g de oudre de molokheya, 750g de boeuf ( bourguignon...)coupé en gros dés, 2 feuilles laurier, 1 oignon, 6 gousses d'ail, 1 cuillère à café d'harissa, 1 cuillère à soupe de raz el hanout, un verre d'huile d'olive, u poivre et du sel.

Préparation
- étape 1: porter à ébullition de l'eau dans une marmite et dans de l'huile faire revenir de l'oignon et ajouter la viande la saisir
-étape 2 : éteindre le feu et verser la molokheya dans l'huile chaude en remuant en continu. A l'obtention d'une pâte, remettre la marmite au feu ( doux) et verser progressivement l'eau chaude jusqu'au ¾ en tournant sans cesse.
- étape 3 : faire cuire à feu doux entre 45m et 1h le contenu de la marmite ensuite ajouter la vainde ainsi que les condiments et les épices : sel, poivre, harissa, laurier, ail, raz el hanout.
- étape 4 : faire cuire à feux doux pendant 2 à 3 heures. Le plat est cuit quand l'huile apparaît à la surface.



Molokheya