Produits exotiques, Bio & équitables

Boutique "Souak"


Dentifrice au Siwak Bâtons de Souak Bâton de souak - siwak nature

Le Souak (Siwak)



Le soin de la santé buccale remonte à des temps anciens. Si, aujourd’hui, le soin dentaire passe par l'utilisation des brosses à dents et des dentifrices, cela n'a pas toujours été le cas. En effet, la brosse à dents traditionnelle ou bâtonnet à curer, appelé « miswak », « souak », ou « siwak » existe depuis les temps anciens.
Le miswak ou le bâton de souak était utilisé par les Babyloniens il y a quelque 7000 ans; par la suite, son usage s’est répandu chez les Grecs et les Romains, puis chez les Juifs, les Égyptiens et les Islamites.
C'est au XV e siècle que l'ancêtre de la brosse à dents a été inventé par les chinois. Elle était constituée de poils de cou de sanglier de Sibérie liés à une branche de bambou ou à un os. Certains préféraient utiliser des poils plus doux, ceux du cheval.
En Europe, il éait d'usage de se curer les dents avec plume d’oie ou cure-dent en argent ou en cuivre.
De nos jours, le miswak ou le bâton de souak est encore utilisé en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen-Orient – notamment en Arabie Saoudite – et partout dans les pays islamistes.


L' Arak, l'arbre aux multiples bienfaits



Le souak ou miswak provient d'un arbre appelé « arak ». Son nom scientifique est «  Salvadora Persica » et il est connu en français sous le nom d'arbre brosse à dents.
Il pousse en Arabie Saoudite, au Soudan, au Tchad, dans le sud de l'Égypte et dans l'Inde orientale et en Palestine. Il est constitué de rameaux et de petites fleurs blanc verdâtre. Ses feuilles vertes et brillantes poussent symétriquement sur les branches et ses fruits ronds rougissent une fois arrivés à maturité. L'arbre doux et blanc, devient par la suite rugueux et gris. Il mesure de un à deux mètres et son ampleur est de cinq mètres. Sa branche est trempée dans l'eau chaude ou de l'eau de rose pendant quelques heures pour en ramollir les fibres, puis était mâchée ou utilisée comme brosse à dents.

Cet arbre est connu sous différents noms :

- miswak, siwak, ou arak au Moyen Orient
- miswak en tanzanie, en Inde et au Pakistan

Dans d'autres régions, telles qu'en Afrique de l'ouest, on utilise des brindilles du limettier (Citrus aurantafolia) et de l’oranger (Citrus sinesis). Les noirs américains utilisaient les racines de Séné (Cassia vinnea); tandis qu'en Sierra Leone (Cassia sieberiana) et dans le subcontinent indien, c’est le margousier (Azadirachta indica) que l’on utilise.


Propriétés du Souak (Siwak)



Le souak présente de nombreuses vertus dont les plus connues sont ses propriétés antibactériennes, anticaries, anti-maladies parodontales et antifongiques; ce qui explique son utilisation et la popularité des bâtonnets à curer au Moyen-Orient et en Afrique comme instrument d’hygiène dentaire «  brosse à dents ».
Des recherches scientifiques contemporaines ont prouvé que l’on peut extraire de cet arbuste certaines substances chimiques telles que :

- le fluor qui renforce les dents et désinfecte la bouche.
- la vitamine C qui est très importante pour les gencives et qui aide à arrêter les hémorragies après l’arrachement d’une dent.

Jusqu’aujourd’hui, l’on ne cesse de découvrir beaucoup de bienfaits au souak dont le Prophète nous a conseillé de profiter. D’après abou Houreyra, le Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avant chaque prière »
L’élixir des feuilles et des rameaux est utilisé comme remède contre certaines maladies (la paralysie et certains ulcères). C’est aussi un diurétique et il a aussi pour effet de nettoyer la vessie.
Cet arbuste est aussi un bon fourrage pour le bétail. Il chasse certains vers du ventre et donne aussi une bonne odeur au lait.

Boutique "Souak"