Produits exotiques, Bio & équitables


Poudre d'Urucum, 50 g Urucum en gélules, (Bixa) Savon artisanal Rocou Huile solaire à l'Urucum

Le Roucou



Le Roucou (Bixa orellana) est un arbuste (2 à 4 m de haut) que l'on rencontre dans les régions d'Amérique tropicale. Appelé également urucum, rocouyer ou arbre rouge à lèvre, il tire son nom de la langue des Tupis qui le nomment urucu.

Les feuilles sont codiformes, pointues et dentelées. Son fruit, de couleur rouge, est une grande capsule (apparaissant sous forme de grappe) entourée d'épines molles et inoffensives, contenant de nombreuses semences. Le fruit du roucou est appelé le "rocou" (ou roucou, annatto, achiote) et il n'est pas comestible. Le rocou est récolté puis séché pour en extraire la cire qui entoure les graines, très riche en caroténoïdes.

Un pied de roucou peut vivre jusqu'à 50 ans, on le cultive pour la récolte jusqu'à 30 ans. La première récolte a lieu lorsque l'arbuste a 2 ans. Les grappes sont matures 90 jours après la floraison, et la récolte a lieu quand 2 ou 3 capsules sont ouvertes.
 


Les usages du Roucou



Le roucou est utilisée comme plante ornementale du fait de la beauté de ses couleurs.
Traditionnellement, les Indiens l'utilisent depuis des millénaires pour se teindre la peau afin de se protéger des rayons du soleil ainsi que des insectes. Ils utilisaient déjà les propriétés des deux colorants du roucou: l'oreline, en dissolvant le rocou dans l'eau pour teindre plumes, tapis, céramiques et autres ustensiles et la bixine, en utilisant les grains entiers écrasés dans l'eau pour les inductions et les dessins.



Usage cosmétique du Roucou



Se servant de l'héritage empirique des Indiens, on rencontre aujourd'hui le roucou dans des crèmes bronzantes au Brésil, ainsi que dans certains produits de beauté (crème colorée, fard à paupières).
   



Usage alimentaire du Roucou



L'urucum est très utilisé comme source de condiment alimentaire. Il joue un rôle de laxatif et soulage l'estomac. Il est utilisé également comme colorant (fromage, saucisses, boissons rafraîchissantes, beurre, cire...). Certains le voient comme substitut d'un grand nombre de colorants synthétiques. (On exige pour l'utilisation comme colorant, une teneur de bixine d'au moins 2,5 %)
On en fait également un extrait pour l'huile utilisée industriellement.



Usage médicinal du Roucou



Le Roucou est efficace comme hémostatique des blessures légères.
La substance qui enveloppe la semence est souvent utilisée comme rafraîchissant et contre la fièvre.
La semence broyée est dite aphrodisiaque, elle est aussi connue comme tonifiant de l'appareil gastro-intestinal et expectorante. A Porto Rico, on utilise la «massa» (bouillie) pour les brûlures. Appliquée à temps, elle éviterait les cloaques.
Certains prennent une décoction des feuilles pour apaiser les inflammations de la gorge et les angines bénignes et la feuille d'urucum appliquée sur le front soulage les maux de tête.
On trouve dans la racine un principe digestif et diurétique.
Les jeunes pousses de roucou hachées et mises à macérer dans l'eau froide donnent une substance mucilagineuse ressemblant à de la «gomma arabica» et ayant les mêmes propriétés médicinales. Un autre ouvrage mentionne que cette même infusion est utilisée pour laver les yeux enflammés.
Il est anti-oxydant, anti-radicaux libres, riche en beta-carotène et sélénium, ce qui lui confère des propriétés contre le vieillissement de la peau et dans la solidité de l'ossature.



 
Boutique "Roucou"