Produits exotiques, Bio & équitables


Résine de Copaïba, 50 ml Résine de Copaïba, 60 ml

Le copaïba



Le copaïba est un grand arbre aux branches courtes, pouvant atteindre 40 m de haut et dont l’écorce est sombre et rugueuse. Son bois est de première qualité pour la construction civile et navale. On extrait du centre de l’arbre une huile résine insoluble dans l’eau, appelée huile de Copaïba.
L’importance économique du copaïba réside dans la valeur médicinale de son huile et dans la qualité de son bois. Environ trente espèces du genre ont été recensées, arbres et arbustes vivant en Amérique tropicale (cinq espèces en Afrique) et une seule est indiquée dans les traitements humains cités plus loin. L’exigence du critère qualité est donc recommandée.
 




L’huile de Copaïba



L’huile de Copaïba est un liquide plus ou moins visqueux, avec une couleur variable qui va du jaune pâle au châtain clair doré ; parfois incolore, très fluide et un peu opalescente. Son odeur est forte et pénétrante, sa saveur âcre, persistante, un peu amère.



Extraction de l’huile de Copaïba



Dans certaines régions, on extrait l’huile en taillant le tronc à coup de hache en plusieurs endroits, ce qui rendra l’arbre improductif durant plusieurs années. La méthode utilisée par les indiens et qui tend à se répandre, consiste à forer le tronc de l’arbre, récolter l’huile, puis reboucher le trou. On attendra six mois à un an pour venir solliciter l’arbre qui aura produit de l’huile à nouveau.


Mais l'emploi spécifique était comme antiseptique des voies urinaires, contre la leucorrhée et blennorragie.
Le copaïba est un tonique général. C'est un cicatrisant puissant à la fois antiseptique et anti-inflammatoire, il aide à la cicatrisation des plaies les plus difficiles.
Le copaïba est très efficace sur les douleurs articulaires, les entorses bénignes, les hématomes, les tendinites.

Indication principale : Maladie vénérienne, maladie respiratoire, asthme, rhumatisme, lésions dermiques secondaires, ulcères.

A dose faible, c'est un stimulant d'action directe sur l'estomac, ouvrant l'appétit.



ATTENTION : A forte dose (supérieur à 10 g), provoque des vomissements, nausées, diarrhées...

Au Panama, les gens l'utilisent pour graisser le corps et assouplir les cheveux.

L'huile de copaïba est utilisée dans l'industrie, comme vernis et laque (certaines variétés convenant mieux que d'autres). On l'utilise également comme matière première en photographie, c'est un excellent accélérateur qui donne les meilleurs résultats dans les teintes moyennes et sombres, avec comme autre avantage de donner toutes les nuances difficiles comme le vert et le rouge.



Voir les produits copaïba