Produits exotiques, Bio & équitables
Q Q Labels et distributeurs
Q Les producteurs

Le commerce équitable



Le commerce équitable est un principe de solidarité internationale qui vise à assurer aux producteurs des pays en voie de développement un revenu ’juste’ leur permettant de vivre convenablement et de réinvestir dans leur activité ou dans la structure sociale de leur communauté.
En contrepartie, les producteurs s’engagent à respecter certaines règles sociales (interdiction du travail forcé et du travail des enfants, respect de la déclaration de l’Organisation Internationale du Travail sur les droits fondamentaux des travailleurs) et environnementales.

Acheter un produit issu du commerce équitable, c’est contribuer directement au développement d'une communauté de producteurs. L'acte d'achat peut être solidaire et citoyen.
Q
Q

Un exemple: le café



Le café fournit un bon exemple des bénéfices apportés par le commerce équitable.

La surproduction provoquée par l’arrivée massive du Vietnam sur le marché du café et par l’augmentation de la production brésilienne est à l’origine d’une chute sans précédent des cours du café : depuis 3 ans, les cours ont baissé de 50 % et ils sont au plus bas depuis 30 ans.

La baisse des cours est telle que certains producteurs sont obligés de vendre en dessous de leur prix de revient. Cette situation économique entraîne un exode des zones rurales et une pauvreté accrue dans les régions de caféiculture.

Les quatre principaux torréfacteurs - Kraft, Nestlé, Procter & Gamble et Sara Lee n’ont que peu répercuté cette baisse et leurs marges bénéficiaires restent élevées : Nestlé réalise une marge estimée à 26 % sur le café instantané. Les bénéfices de Sara Lee réalisés sur le café sont estimés à presque 17 %, ce qui représente un chiffre très élevé par rapport aux autres marques d'alimentation et de boisson (source : OXFAM).

En achetant un café issu du commerce équitable, vous avez l’assurance que les producteurs ont été justement remunérés. Par exemple, le café labellisé Max Havelaar est payé aux producteurs environ deux fois le prix du marché mondial.
Q
Q
Q

Le commerce équitable en pratique



• Les prix des produits sont définis par les producteurs sur la base des revenus jugés nécessaires pour vivre par les organisations populaires locales et nationales.

• Les commandes font l’objet d’un préfinancement important.

• La collaboration entre l’importateur et les producteurs doit être durable et la plus régulière possible.

• La priorité est donnée aux communautés les plus défavorisées.

• Les producteurs doivent refuser systématiquement l'exploitation du travail, notamment celui des enfants, des femmes et des travailleurs handicapés.

• Les produits sont de grande qualité ; ceci afin de permettre le développement à long terme du commerce équitable.

• Leur production respecte au maximum l’environnement (culture biologique, cueillette sauvage, agriculture raisonnée…).

• L'importation des produits est la plus directe possible afin d'éviter les intermédiaires coûteux, ce qui permet de mieux rémunérer les artisans et producteurs.

• L’importateur s’engage à revendre ces produits à des prix non spéculatifs.
Q
Q